CHAÎNES
PUBLICATIONS
MELS
NOUVELLES
Mobilité
Emploi

Sarah May Vézeau

 Sarah May Vézeau

25 ans

Repentigny

Étudiante en musique

Lorsqu’on demande à Sarah May quel est le plus beau moment de sa vie, elle répond sans hésitation : lorsqu’elle a réalisé la chance d’avoir des parents adoptifs aussi aimants.

Sarah May est sans conteste une fille de famille.  Elle est très proche de ses parents ; elle travaille avec eux, elle vit avec eux et elle partage tout avec eux. C’est d’ailleurs sa mère qui l’a initiée à la musique et ce, dès le vol de retour qui la ramenait de Chine. Déjà, Sarah May battait la mesure avec ses petits doigts en écoutant la musique de Céline Dion. C’est à se demander si ce n’est pas à ce moment précis qu’elle est devenue la fan de Céline que nous connaissons aujourd’hui!

Sun Jio signifie en chinois : main de fer dans un gant de velours. Sarah May trouve que son nom d’origine la représente bien étant donné qu’elle a un caractère fort, tout en étant très sensible. Perfectionniste à l’extrême, elle ne fait jamais entendre de nouvelles chansons à son entourage avant qu’elle ne les juge sans faille. Sarah May considère que c’est le seul moyen de transmettre des émotions au public.

Dès l’âge de 12 ans, elle participe à de nombreux concours et se qualifie presque à chaque fois. Forte de ses expériences, en 2007, elle est l’une des 6 jeunes sélectionnés pour chanter aux côtés de Gregory Charles sur son album Les Anges. Grâce à ce projet d’envergure, elle participe entres autres au Banquier et à Deux Filles le matin. Après avoir travaillé avec Gregory Charles pendant un an, elle le retrouve avec plaisir à l’Académie en tant que professeur de chant.

L’expérience de ses deux auditions en direct à la télévision lui confirme qu’elle souhaite toujours devenir chanteuse. Sarah May sent qu’elle se rapproche de plus en plus de son rêve ! Elle a compris qu’elle devait travailler sur sa confiance en soi afin de ne plus être aussi critique envers elle-même. Elle souhaite également être en mesure de mieux contrôler sa nervosité, mais elle sait qu’elle apprendra avec l’expérience.